Skip to content

Les fêtes de la Saint Jean dans la ville de Porto

14 mai 2020
Fêtes Saint Jean à Porto Portugal

Les fêtes de la Saint Jean dans la ville de Porto

Découvrez les origines et les traditions des fêtes de la Saint Jean avec Séverine Weiss et Valérie Henrivaux de Acheter Malin Portugal avant de célébrer la Saint Jean à Porto.

Quelle est la date de la célébration de la Saint Jean ?  Comment célébrer la Saint Jean selon la tradition ?

 

Les origines de la Saint Jean

La Saint Jean, célébrée le soir du 23 juin, marque le solstice d’été, le jour le plus long de l’année. Le solstice d’été symbolisait autrefois la lumière et la chaleur.

Dans de nombreux pays de l’hémisphère Nord, cette période est celle des récoltes. À l’époque païenne, l’abondance et la fertilité étaient célébrés durant la Saint Jean.

Plus tard, la Saint Jean est devenue une célébration chrétienne. Elle est fêtée tous les 24 juin en l’honneur de la naissance de Saint Jean-Baptiste, le patron de la ville de Porto au Portugal.

Le déroulement de la Saint Jean à Porto

Fêtes Saint Jean en Juin à PortoLes habitants de la ville de Porto descendent dans la rue le soir du 23 juin. Le quartier da Baixa et la zone da Ribeira sont plein de monde et s’animent au rythme des chants populaires.

Les Portistas se dirigent ensuite vers la plage da Foz pour un bain de nuit. Certains attendent même le lever du soleil.

Le 24 juin, la coutume veut que les habitants de Porto mangent du chevreau cuit au four.

 

Les traditions de la fête

  • Le Manjerico :

Les herbes aromatiques occupent une place importante dans le déroulement de la fête. Le manjerico, en forme de boule, qui est de la famille du basilic, est la plante des amoureux.

Offerte en cadeau, elle est souvent accompagnée d’un petit message romantique ou d’un proverbe de circonstance. Traditionnellement, les Portistas effleurent le manjerico de la main pour humer son parfum.

  • L’Alho-porro :

Selon la coutume, l’Alho-porro (fleur de poireau) est un symbole de fertilité. À l’époque païenne, les familles suspendaient des poireaux encore fleuris aux murs des maisons pour leur porter chance.

  • Le Martelo :

Le Martelo a fait son apparition dans les années 70 lors des fêtes estudiantines des universités. Les organisateurs décidèrent d’employer ce petit marteau en plastique pour remplacer l’Alho-porro.

  • Fogueira, les feux de la Saint Jean :

La fête de la Saint Jean est aussi celle des grands feux. Les participants démontrent leur courage en exécutant de grands sauts acrobatiques pour franchir les flammes.

En parallèle, des balao, de petits ballons colorés remplis d’air chaud, s’élèvent dans la nuit.

  • Les Cascatas :

Dans la ville de Porto, la tradition consiste à fabriquer des crèches. La scène centrale représente le baptême de Jésus par Saint Jean. Des représentations de monuments de la ville de Porto et des personnages de céramique animent la crèche, appelée Cascata.

Tous les ans, un concours remet le prix à la meilleure création et à la plus belle cascata.

  • Les plats traditionnels :

Les sardines grillées et le pain de maïs sont présents chaque année lors des fêtes de la Saint Jean. La soupe aux choux Calo Verde est aussi au menu, sans oublier le vin local.

  • Les feux d’artifice :

À Porto, des feux d’artifice explosent au-dessus du fleuve Douro, le soir du 23 juin pour illuminer le ciel la nuit de la Saint Jean.